Troubles du sommeil enfant : comment les détecter ?

Généralement, les troubles du sommeil chez l’enfant se révèlent principalement par des difficultés à s’endormir, des réveils soudains en plein milieu de la nuit, ou par un réveil matinal précoce. Un bon sommeil est essentiel au développement cérébral de l’enfant et à son épanouissement. Il ne faut donc pas prendre à la légère ces troubles puisque les risques engendrés par ces derniers peuvent être dangereux pour la santé de votre enfant. Dans le cas où ces troubles sont fréquents, il faut rester vigilant, trouver les causes de ces insomnies et essayer d’y remédier.

Que représentent les troubles du sommeil chez l’enfant ?

Les troubles du sommeil chez les enfants de moins 6 ans sont très fréquents. Ces derniers peuvent se représenter sous deux types, il y a ce qu’on appelle « dyssomnies » qui correspondent à des difficultés d’endormissement et des réveils nocturnes. Il y a également les « parasomnies » qui viennent sous forme de cauchemars, somnambulisme et terreurs nocturnes.
troubles sommeil enfant definition

En ce qui concerne les dyssomnies, avoir du mal à s’endormir peut avoir un rapport avec le stade de développement de l’enfant, à son caractère, et même au comportement de ses parents. Dans le cas où un bébé change d’environnement, ou que la manière dont on a l’habitude de le faire endormir change, il est très possible que ce dernier n’arrive pas à dormir. Dans le cas des réveils nocturnes, ils sont très fréquents chez les enfants de moins 3 ans, et si ces réveils ne dépassent pas les trois fois par nuit, cela peut être normal et il s’avère inutile de s’inquiéter. En parlant de parasomnies, ces troubles représentent des comportements involontaires de la part des enfants et restent pour la plupart du temps inexpliqués. Ils peuvent venir sous forme de cauchemars, ou de terreurs nocturnes qui apparaissent sous forme de cris, d’essoufflements et d'agitations en plein sommeil. Si ces troubles apparaissent de façon occasionnelle, il n'y a pas lieu de s’inquiéter puisque cela peut leur permettre de dégager les tensions de la journée. En revanche, si ces agissements arrivent quotidiennement, il se pourrait que l’enfant souffre d’une anxiété profonde et il est préférable d’essayer de le comprendre, de chercher où est le problème et de le consoler.

Les conséquences de l’insomnie chez les enfants

Les conséquences d’insomnies fréquentes chez les enfants peuvent être lourdes sur leur santé physique et mentale. D’abord, si une personne souffre d’insomnie dès son plus jeune âge, il est très probable que celle-ci en souffrira même à l’âge adulte. De plus, un enfant doit toujours déborder d’énergie, explorer le monde, découvrir de nouvelles choses et les mémoriser. consequences insomnie enfantsCependant, ce dernier ressentira une fatigue extrême, des irritations et des changements d’humeur qui affecteront significativement ses cours d’apprentissage s’il ne fait pas ses heures de sommeil nécessaires. Ainsi, l’insomnie chronique peut affecter le développement physique et psychologique de l'enfant. Il est indispensable de trouver la cause du trouble, ou de contacter un spécialiste qui saura vous orienter ou vous donner le traitement adéquat.

Quels sont les causes et les traitements des troubles du sommeil chez l’enfant ?

Lorsque les insomnies sont chroniques, il est primordial de chercher à comprendre les causes de ce trouble, mais aussi des traitements à adopter pour soulager, mais aussi assurer un équilibre essentiel à votre enfant.

Les causes des troubles de sommeil chez l’enfant

Les causes des troubles du sommeil chez un enfant sont nombreuses. Il serait préférable de faire attention à tous ces facteurs avant d’avoir recours à des médicaments :

  • Une chambre inconfortable ou un changement d’environnement ;
  • Non-respect du cycle naturel de l’enfant ou le faire coucher à des horaires irréguliers ;
  • Troubles digestifs ;
  • Problèmes familiaux, comportements agressifs ou indifférence des parents ;
  • Difficultés scolaires et harcèlements ;
  • Des infections ORL ;
  • Fatigue extrême ou fièvre.

Les remèdes possibles pour les troubles de sommeil infantiles

En ce qui concerne les traitements, il est essentiel de consulter un médecin ou pédiatre pour vous assurer que le trouble ne provient pas d’une pathologie organique ou neurologique qui nécessite des traitements prescrits par des professionnels.

Même si trouver le remède aux troubles de sommeil des enfants peut être un parcours du combattant, il est quand même nécessaire d’adopter de bonnes habitudes pour donner un bon équilibre à votre enfant et lui apprendre à s’endormir tout seul. Les conseils suivants pourraient vous aider à lutter contre ces problèmes et à rééduquer le cerveau de l’enfant.

Établir une routine

Il est préférable de faire dormir votre enfant à des horaires fixes, mais aussi de le réveiller tôt le matin à des horaires réguliers. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle cela « horloge biologique », il est donc indispensable de la respecter.

Éviter de jouer le soir

Les jeux ont souvent tendance à exciter les enfants et à leur faire perdre l’envie de dormir. Les jouets doivent donc être strictement interdits à partir d’une certaine heure.

Manger équilibré

Il est essentiel de donner une alimentation saine et équilibrée à vos enfants. Certains additifs peuvent être un réel danger pour leur santé. Évitez donc de leur donner trop de produits industriels, trop sucrés ou trop salés. Optez pour des repas maison riches en vitamines le matin, et légers le soir.

S’assurer que son enfant est dans une atmosphère confortable

Vous pouvez lui lire un conte pour le calmer, ou simplement lui mettre un objet ou un petit jouet qu’il aime à côté de lui pour lui donner une sensation de calme, de confort et d’apaisement.

Éviter d’exprimer vos émotions si vous êtes énervé

Un enfant peut très bien reconnaître vos émotions. Il est donc important d’être patient et de suivre ce rythme sans avoir à s’énerver pour que l’enfant ne sente pas votre anxiété et puisse apprendre à s’endormir tout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *