Troubles du sommeil chez l’adulte : comment y remédier ?

Actuellement, la plupart d’entre nous vivent dans un stress continu et il est devenu difficile de s’endormir facilement et profondément. De plus, les troubles du sommeil peuvent complètement détériorer votre qualité de vie et provoquer plusieurs maladies. Il est donc important d’avoir une idée sur les principales causes de ces troubles, leurs symptômes, ainsi que les remèdes possibles.

Tout savoir sur les troubles du sommeil chez l’adulte 

Nous allons voir à travers cet article en quoi consistent les troubles du sommeil, quels sont les types de ces troubles, d'où proviennent-ils, et surtout, quelles en sont les conséquences. 

Définition des troubles du sommeil

Dans un premier temps, il est important de savoir que ces troubles peuvent être divisés en trois groupes. tout savoir troubles sommeil adutleChaque groupe provient d’une origine différente et a un remède différent. C’est pour ces raisons qu’il est primordial de connaître le trouble dont vous souffrez.

Les dyssomnies

Ces troubles ont un impact sur la qualité ou la durée du sommeil. Ils peuvent être liés à des facteurs psychologiques, à une indigestion ou surconsommation d’alcool ou de médicaments ou à une narcolepsie (un trouble qui consiste à des apparitions d’envie de sommeil à n’importe quelle heure du jour). Il y a également des catégories d’insomnies, on y compte celle du début de sommeil, celle du maintien de sommeil, et l’insomnie de réveil précoce. Si ces insomnies perdurent, cela devient une insomnie chronique. Les principales causes des dyssomnies sont les suivantes :

  • Un stress émotionnel ;
  • Diminution d’oxygène de l’air, ainsi si vous avez fait un tour en haute altitude, cela explique votre insomnie ;
  • La narcolepsie est un trouble d’origine génétique ;
  • Changement de l’environnement du sommeil : si vous avez changé de lit, de chambre, ou carrément d’endroit, cela peut impacter votre sommeil ;
  • Nouvel événement : une perte d’un proche ou un examen important peut altérer votre sommeil.

Les parasomnies

Ici, il n’est pas question d’une impossibilité à dormir le soir liée à une altération survenue pendant la journée, mais il s’agit de comportements et agissements pendant le sommeil. On y compte le somnambulisme, les apnées du sommeil, les terreurs nocturnes, le bruxisme nocturne, ou même l’énurésie nocturne. En voici les causes :

  • Le stress peut être un facteur provocant le trouble du bruxisme (grincement des dents) ;
  • Une malformation des voies urinaires, des infections, ou même des événements émotionnels importants peuvent engendrer des problèmes d’énurésie ;
  • L’origine du somnambulisme est toujours inconnue ;
  • Des migraines chroniques, dépressions, asthme, maladie de Parkinson, et de nombreuses maladies mentales peuvent engendrer des troubles lors du sommeil ;
  • Des troubles d’origine psychiatrique.

Dans ce cas, les troubles du sommeil sont liés à un déséquilibre psychiatrique, neurologique, à des problèmes d’anxiété, de dépressions, stress, etc.

Les symptômes des troubles du sommeil chez l’adulte

En ce qui concerne les dyssomnies, nous pouvons les détecter à travers quelques signes. Premièrement, il y a ce qu’on appelle l’insomnie psychogène, dans ce cas, la personne a plus de facilité à s’endormir quand celle-ci n’essaie pas de le faire. Ensuite, on a l’insomnie d’altitude, ici, la personne a des troubles respiratoires lors de son sommeil engendrant un sommeil de mauvaise qualité.

Le réveil nocturne fréquent et les réveils matinaux précoces représentent une insomnie d’origine extrinsèque et présentent également l’un des symptômes de ce trouble. De plus, la prise de drogues, de caféine, d’alcool et de certaines substances peuvent diminuer la durée de sommeil ainsi que sa qualité. En outre, une somnolence excessive à longueur de journée peut altérer votre sommeil du soir.symptomes troubles sommeil adulte

En parlant des symptômes des parasomnies, ceux-ci peuvent apparaître sous forme d’activités automatiques lors du sommeil alors que le patient est inconscient. Des cris soudains pendant le sommeil accompagnés d’essoufflements, de cauchemars, de comportements agressifs pendant le sommeil ou de grincements involontaires des dents.

Les conséquences de l’insomnie

L’absence ou le manque de sommeil fréquent peut avoir de lourdes conséquences sur l’organisme, et ce, à court et à long termes. Les conséquences les plus néfastes et les plus connues sont les suivantes :

  • Fatigue extrême ;
  • Irritabilité et dépression ;
  • Difficultés de concentration et troubles de la mémoire ;
  • Baisse de motivation et de capacités ;
  • Diminution des performances professionnelles ;
  • Apparition de certaines maladies : diabète, angoisses, problèmes digestifs, migraines chroniques, etc.

Comment vaincre les troubles du sommeil ?

Avant de vous inquiéter et de recourir aux traitements, il est préférable de suivre quelques consignes très simples, et qui peuvent être très efficaces :

  • Mangez équilibré ;
  • Respectez votre cycle du sommeil : levez-vous à des heures fixes et allez dormir dès que vous en ressentez le besoin ;
  • Évitez la consommation de drogues, d’alcool, de caféines et de tout autres substances néfastes ;
  • Exposez-vous à la lumière naturelle ;
  • Évitez les écrans le soir ;
  • Faites des activités physiques : il est important d’établir un bon équilibre entre repos, et activité physique, cependant, l’excès de sport est à éviter.

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il n’existe pas un traitement exact et miraculeux à ces troubles. Dans le cas où vous en souffrez, il faut s’armer de beaucoup de patience et de savoir contrôler ses émotions. Cependant, il est possible de trouver des remèdes à ces maux et de mieux les gérer.

La première des choses à faire est de détecter les causes de vos troubles. Si vos insomnies sont dues à une maladie, il est préférable de commencer par soigner cette dernière. Dans le cas où votre insomnie provient de troubles psychologiques, il est important de passer par une psychothérapie afin de réduire votre anxiété, il est important de savoir qu’une relaxation peut favoriser l’endormissement ainsi que sa qualité. Si ces troubles perdurent, le mieux serait de consulter un médecin qui vous donnera un traitement adéquat, ou des somnifères si nécessaire. Cependant, si cela ne marche pas, votre médecin peut vous conseiller un centre du sommeil qui regroupe plusieurs spécialistes, on y compte des pneumologues, psychiatres, ORL, psychologues et neurologues, qui essayeront de diagnostiquer l’origine de vos insomnies et de vous prescrire le meilleur traitement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.