Comment soigner une infection urinaire ?

soigner infection urinaire

L'infection urinaire est une infection bactérienne qui affecte une partie du système urinaire, principalement la vessie, et peut s’étendre vers les reins et aux uretères. Elle peut être douloureuse et gênante. Cependant, des conséquences graves peuvent survenir si l'infection se déplace vers les reins. L’infection urinaire représente le second motif de consultation et de prescription d’antibiotiques en France.

Traitements contre l'infection urinaire

Causée principalement par des bactéries souvent d'origine intestinale, dont la plus connue est Escherichia coli, l’infection urinaire nécessite le recours aux antibiotiques, notamment en cas de cystite. La durée du traitement ne dépasse pas une semaine. Cependant, le traitement d'une infection urinaire n’est pas le même pour tous les malades. Il dépend de la cause de son apparition. Seul le médecin est en mesure de déterminer l'organisme responsable de l'infection à partir des résultats des analyses d'urines utilisés pour confirmer le diagnostic. Dans certains cas, ce sont des virus ou des champignons qui sont à l’origine de l’infection et sont donc traités avec des médicaments appelés antiviraux. En cas d’infection urinaire simple, il existe un autre type de traitement dit « traitement minute » qui consiste à donner une dose antibiotique unique, à prendre en une seule fois.

traitements infection urinaire

Mais est-il possible de soigner une infection urinaire sans antibiotiques ? Certaines plantes ont démontré leurs bienfaits en matière de traitement contre la cystite, mais plus à titre préventif que traitement d’attaque. La plante la plus connue est l’échinacée ou encore la canneberge dont la consommation régulière permet de réduire le nombre de récidives. En effet, grâce à son principe actif, la proanthocyanidine (PAC), la canneberge empêche les bactéries d'adhérer à la paroi de la vessie. Mais si l’infection s’installe, le recours au traitement conventionnel est recommandé.

Les femmes plus touchées par l’infection urinaire

Pour des raisons anatomiques, les femmes sont plus touchées par l’infection urinaire, en particulier par l’infection de la paroi de la vessie, connue sous le nom de cystite. En effet, 50 % des femmes sont sujettes à la cystite au moins une fois dans leur vie. Dans la majorité des cas, l’infection est bénigne sauf en cas de complications, particulièrement chez les femmes enceintes. La cystite peut se manifester de plusieurs façons comme avoir de la fièvre forte ou modérée, des douleurs au moment d’uriner (brûlures mictionnelles), besoin fréquent d'uriner, des douleurs dans le bassin et parfois même la présence de sang, voire de pus, dans l'urine.

Chez l’homme, l'infection urinaire s’accompagne presque des mêmes symptômes que chez la femme : envie fréquente d’uriner, des brûlures, des démangeaisons, des douleurs et de la fièvre.

Si elle n’est pas bien traitée, elle peut entraîner une infection de la prostate et des testicules et peut même s’étendre aux reins. C’est pourquoi, elle doit être prise au sérieux dès l’apparition des premiers symptômes.

Infection urinaire : les aliments à éviter et les bons gestes à adopter 

Certains aliments, comme les épices et les sauces piquantes, peuvent acidifier les urines et accentuer par conséquent l'inflammation de la vessie. Pour cela, il vaut mieux les éviter, de même que le sucre qui nourrit les bactéries et favorise leur prolifération dans l’appareil urinaire. Pour soulager l’infection urinaire, il existe des gestes simples à adopter comme :

  • Boire beaucoup d’eau pour éliminer les bactéries ;
  • Boire du jus de canneberge et des boissons diurétiques (tisane d’artichaut, de thé vert ou de thym) ;
  • Uriner le plus souvent possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.