Comment traiter naturellement un herpès labial ?

herpes labial

L'herpès labial est une maladie infectieuse chronique et contagieuse due au virus Herpes simplex. Elle apparaît généralement sous la forme d'un bouton de fièvre appelé aussi "feu sauvage". Il se manifeste également par l'éruption de vésicules herpétiques autour de la bouche. Le mode d'action de ces vésicules est particulier. En effet, ces boutons d'herpès remplis d'un liquide jaunâtre présentent le principal mode de transmission du virus. Il touche tous les âges.  

Les symptômes de l'herpès labial

Le virus responsable est l'herpès simplex virus (HSV). L'espèce humaine est le seul réservoir du virus et la transmission est interhumaine par contact direct. Près de 100 % de la population adulte hébergent l'HSV à l'état latent et est donc potentiellement en danger de récurrence virale. La survenue de lésions cliniques dépend de la quantité du virus, de son type et la rapidité de la réaction immunitaire du corps humain. Généralement, le premier contact avec le virus est asymptomatique. 

symptomes herbes labial

Quelques jours avant l'apparition du bouton de fièvre, des brûlures, picotements, démangeaisons ou douleurs peuvent apparaître, le plus souvent sur les lèvres, le visage ou dans la bouche. Ensuite, des rougeurs apparaissent et de petites poches grossissent puis éclatent en formant ainsi une plaie purulente et douloureuse. Puis, la plaie sèche pour faire place à des croûtes jaunâtres. Il faut souligner au passage que les poussées d'herpès peuvent être provoquées par divers facteurs : maladies infectieuses, stress, fatigue, traumatisme affectif, exposition au soleil, etc.

Traitement de l'herpès labial

Ce qui caractérise essentiellement l'herpès labial, c'est la rapidité de son évolution qui ne dépasse pas six à huit jours. Il est nécessaire de consulter un médecin au tout début de la crise. Le traitement est purement local. Les antiviraux et les anti-herpétiques sont prescrits pour les formes graves. Ils visent à réduire les lésions et à accélérer leur disparition. Il est conseillé aussi d'appliquer plusieurs fois par jour une pommade à base d'antiviral sur les lésions afin de raccourcir le temps de guérison.

Prévention contre l'herpès labial

Si vous avez de l'herpès labial, évitez le contact direct ou indirect avec les vésicules des personnes ayant une poussée d'herpès. Il est conseillé de ne pas manipuler ni gratter les lésions pour éviter la prolifération des vésicules. Aussi, vous devez respecter les précautions suivantes :

  • Ne pas embrasser sur la bouche ou sur la peau (adultes, bébés, enfants) ;
  • Après avoir touché le bouton, se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon et surtout ne jamais poser ses doigts sur les yeux ;
  • Ne pas toucher, percer ou enlever la croûte ;
  • Eviter de partager son linge et ses objets de toilettes.

Dans de nombreux cas, il arrive que la personne contaminée ne présente pas de symptômes, mais cela ne l'empêche pas de transmettre ultérieurement la maladie, parfois durant un laps de temps très court.

En définitive, l'herpès labial se produit d'une façon banale. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 90 % de la population mondiale a été en contact avec le virus. Or, 10 % seulement présente des crises herpétiques. Le contact se fait souvent dans l'enfance par les embrassades. Cependant, l'infection passe inaperçue en l'absence de symptômes. Et c'est la raison pour laquelle, l'herpès labial est un virus qui se développe à l'état latent et est potentiellement contagieux. Des mesures préventives sont donc nécessaires afin d'éviter la récidive. Après la première éruption, les parents doivent porter une attention particulière à leurs enfants, car le virus reste dans l'organisme et peut provoquer d'autres crises suite à un stress ou une exposition solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.