Électrosensible protection : quelles consignes suivre ?

Tout comme pour les problèmes d’audition, d’acuité visuelle ou de troubles psychologiques qui sont aggravés ou provoqués par les pollutions sonores et lumineuses, il s’avère que l’augmentation des ondes électromagnétiques puisse aussi être une source de danger. Nous allons donc voir ici à quel point la population peut être touchée par cette problématique et surtout de quelle façon est-il possible de s’en prémunir.

Comment est reconnue l’électrosensibilité par les organismes de santé ?

Aussi appelée hypersensibilité électromagnétique, l’électrosensibilité est une maladie qui se dévoile via différents symptômes plus ou moins courants semblables parfois à ceux d’autres maladies rendant le diagnostic très complexe à estimer. Parmi ces derniers, il est possible de citer :

  • Les picotements ;
  • Les rougeurs ;
  • La fatigue ;
  • Une difficulté de concentration.

Dans le cas où l’examen clinique n’arrive pas à donner d’explication claire au phénomène, les patients vont souvent attribuer ces états à une sensibilité aux champs électromagnétiques. L’OMS reconnaît par ailleurs depuis 2005 l’existence d’une intolérance idiopathique à ces ondes et la considère donc comme une réelle pathologie à l’image de l’ANSES qui en fera de même quelques années plus tard.

Une partie de la communauté scientifique reste toutefois très sceptique à l’égard de ce mal l’attribuant la majorité du temps à un mauvais suivi médical ou à un effet placebo. Il est néanmoins prouvé que les patients diagnostiqués avec une électrosensibilité sont réellement malades. Le réel enjeu étant de prouver de manière certaine l’origine de cet état.

De quelle manière peut-on ressentir les ondes ?

Pour prendre la question de l’existence de cette maladie sous un autre angle, on peut chercher si l’être humain a la capacité ne serait-ce que de ressentir les ondes électromagnétiques à l’image de certains oiseaux. Dans ce cadre, et bien que notre corps dispose des éléments utiles à l’éveil de ce genre de mécanismes, il n’a pas encore été démontré à ce jour que nous pouvions capter ces ondes. Des recherches sont toutefois en cours et le domaine ne cesse d’évoluer, ce qui ne clôt donc pas la question définitivement pour l’instant.

Niveau de perception des ondes

Outre l’importance de savoir si l’on peut capter ou percevoir les ondes électromagnétiques, la véritable nécessité est de prouver si elles ont un effet sur l’organisme et la physiologie humaine. Dans ce registre et en dépit du fait que certains résultats de tests tendent à montrer quelques réactions à la suite d’un trouble du champ électromagnétique, ceux-ci ne sont pas assez concluants pour être perçus comme de réelles preuves scientifiques. Tout comme pour la captation des ondes, le sujet ici reste également ouvert en vue de nouvelles expériences.

Reconnaître et s’informer sur la protection à l’électrosensibilité

Il est de nos jours très difficile de ne pas évoquer le cadre ultra axé sur les technologies et les ondes électromagnétiques que ces dernières peuvent diffuser ou propager. Dans cette optique, il est de la responsabilité civile de vérifier que celles-ci ne vont pas être à l’origine d’un quelconque problème. La plupart des gouvernements font donc preuve de plus ou moins de prudence à ce niveau-là en engageant par exemple des études sérieuses en vue du lancement d’un réseau Internet par exemple.

Bien entendu, si vous êtes électrosensible, ces mesures ne sont clairement pas suffisantes pour vous protéger, d’autant plus si vous habitez près d’un centre-ville ou d’une zone active. Il reste donc important de se renseigner sur les effets de cette maladie pour savoir comment réagir. Il existe par ailleurs certains sites et revues scientifiques sérieuses qui parlent du sujet et mettent en avant les dernières recherches.

Démarches qui suivent la prise de conscience

Afin de se protéger des ondes électromagnétiques, le mieux serait de se trouver un endroit complètement exempt de tout appareil ou autre structure qui pourrait produire ou faire circuler un champ électromagnétique. Bien entendu, ce genre de lieux est devenu particulièrement rare voire quasiment introuvable notamment dans des espaces de grande concentration humaine. Les forêts, les montagnes ou les grandes plaines sont un bon exemple de lieux où la concentration d’ondes est diluée ou inexistante, donc une bonne idée pour se balader de temps en temps et se libérer des perturbations ambiantes.

Consultation et diagnostic

En premier lieu, il est important de vite consulter si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes susnommés. Vous pourrez ensuite en déduire s’il s’agit d’une autre maladie ou d’un problème lié aux champs électromagnétiques. Il est également possible de mieux se rendre compte de cet aspect en inspectant l’ampleur et le niveau d’exposition aux ondes auquel vous êtes livré tous les jours, que ce soit dans votre domicile ou aux alentours. Vous pouvez dans ce cadre vous baser sur les éléments qui peuvent en produire ou directement vérifier via un détecteur.

Prise en charge des personnes atteintes d’électrosensibilité

Souvent, les médecins ont des échanges plutôt mauvais avec les patients qui souffrent de maladies comme l’électrosensibilité en raison de la nature du sujet. C’est pourquoi, les relations n’ont fait que s’aggraver à ce niveau-là rendant les rapports entre les deux entités assez complexes et retardant largement l’avancement sur de réelles solutions. Des spécialistes recommandent donc une prise en charge professionnelle de ces malades ainsi qu’un traitement adapté pour soulager les patients atteints de ce type de maux, sachant qu’il s’agit tout de même d’une problématique qui touche près de 5 % de la population. Il s’agit de plus d’un souci qui peut mener à des complications plus graves.

Règles à suivre qui peuvent protéger des ondes électromagnétiques

Concernant les règles de prévention pour éviter une trop grande exposition aux champs électromagnétiques, on conseillera surtout de s’écarter au maximum des émetteurs d’ondes dans la mesure du possible. En seconde lieu, pensez à éviter les éléments superflus qui produisent les champs en question comme des gadgets peu utiles. Privilégiez dans le même genre une hygiène de vie saine avec des activités sportives dans des lieux privés d’ondes et un sommeil réparateur dans une chambre à coucher qui ne contient aucun appareil électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *