Électrosensibilité que faire : quel traitement peut-on envisager ?

electrosensibilite que faire

L’électrosensibilité est une condition qui se caractérise par différents symptômes : des rougeurs, des brûlures, une lassitude, une fatigue inexpliquée, des nausées, des étourdissements, des troubles digestifs, des troubles de mémoires, etc. Ces symptômes sont inexpliqués cliniquement.

L’électrosensibilité n’est pas encore reconnue comme étant une maladie proprement dite. L’OMS elle, affirme que ces symptômes se rapprochent de ceux du stress. Il faut que 3 conditions soient réunies pour dire que le patient est atteint de ce type d’hypersensibilités.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques ?

Il faut noter qu’en France, quelques individus ont déjà bénéficié d’une allocation handicape ainsi que de subventions afin d’adapter leur environnement à ces conditions. En somme, aujourd’hui, on peut dire que les personnes hypersensibles aux ondes électromagnétiques sont «malades», mais on ne sait pas vraiment pourquoi.electrosensibilite que faire

Dans l’article qui suit, nous allons vous détailler tout ce que nous savons sur ce sujet. L’électrosensibilité est une intolérance idiopathique liée aux ondes électromagnétiques. Ce syndrome n’a aucune preuve biologique ou clinique.

Les personnes atteintes affirment souffrir de plusieurs symptômes lorsqu’elles sont confrontées à des ondes magnétiques de haute intensité. Depuis 2004, l’OMS reconnait ces symptômes comme étant réels. Ils peuvent être liés à :

  • Des déficits auto-immunitaires ;
  • des inflammations ;
  • des marqueurs biologiques ;
  • une hypersensibilité à certains produits chimiques ;
  • du stress oxydatif.

Est-ce que les humains peuvent percevoir les champs électromagnétiques ?

Aujourd’hui, certaines études et expériences ont été menées pour prouver ou démentir cette théorie. Les premiers résultats ont démontré qu’il y a bel et bien une réaction suite aux modifications du champs électromagnétique, mais ce n’est pas encore confirmer. Ces expériences ont besoin d’être répliquées.

Les résultats obtenus par les études de provocation ne sont pas concluants. Ces études se rapprochent un peu des tests auditifs. Le patient doit s’exprimer lorsqu’il ressent une quelconque modification et l’expérimentateur doit vérifier si cela correspond au moment de l’activité du champ. Toutefois, les spécialistes relient le manque de résultats au manque d’équipements dédiés à cette maladie et la limite des méthodes utilisées actuellement dans l’étude de ces cas.

Est-ce que notre corps possède des capteurs d’ondes ?

Nous savons que beaucoup d’animaux peuvent capter le champ magnétique de la terre pour s’orienter, comme les oiseaux et les chevaux. Maintenant, est-ce que l’humain en est capable ? Est-ce que nous avons un sens supplémentaire ? Dans la nature, il y a deux éléments qui permettent la magnéto perception, ce sont :

  • Les cristaux de fer (Fe3O4) ;
  • et les cryptochromes.

Ces deux éléments ont été identifiés dans le corps humain. En effet, les magnétites sont présentes au niveau du cerveau, tandis que les cryptochromes sont présents au niveau de la rétine. Notons que ce ne sont pas des structures dédiées spécialement pour la perception des ondes. On peut plutôt dire, qu’ils ont un double rôle.

Prendre en charge les personnes ayant une hypersensibilité magnétique

Prendre en charge les patients atteints d’électrosensibilité a pour objectif de rapprocher ces derniers du corps médical, et ce, pour améliorer les recherches faites dans ce domaine. On estime qu’à peu près 5 % de la population souffre d’une hypersensibilité de ce type, mais ce chiffre est approximatif, puisqu’on manque toujours de moyens pour diagnostiquer les patients.electrosensibilite que faire

Que faire en cas d’électrosensibilité ?

Maintenant que vous savez ce que c’est qu’une hypersensibilité aux ondes magnétiques, vous savez que les informations et les données manquent cruellement. Donc, on ne sait toujours pas comment réagir face à de tels cas.

Mais plusieurs recommandations peuvent être données pour diminuer les symptômes. La première chose à faire c’est bien entendu, de vérifier qu’il n’y a pas une autre pathologie à l’origine de ces symptômes, comme le stress, l’anxiété, une allergie, etc.

Avant de déclarer que le patient est électrosensible, le professionnel de santé doit d’abord faire une analyse et un diagnostic complet du patient, de son état psychologique et de son environnement.

Les thérapies cognitivo-comportementales ont montré des résultats plutôt efficaces face à ces symptômes. L’autre moyen pour diminuer les symptômes de l’électrosensibilité est le changement d’environnement.

En effet, si le patient habite dans un endroit qui le rend exposé à de fortes ondes magnétiques, il est recommandé de changer d’environnement ou du moins de l’aménager, de façon à ce qu’il soit moins exposé.

C’est une solution plutôt coûteuse et qui peut avoir beaucoup de conséquences sur la vie personnelle et professionnelle des individus, c’est pourquoi, des allocations et des subventions sont proposées pour les patients pris en charge pour hypersensibilité.

Espoirs de traitement, les études menées

Aujourd’hui, plusieurs études sont portées sur ce sujet dans l’espoir de trouver un traitement efficace et définitif contre l’électrosensibilité. En effet, on sait aujourd’hui que certaines inflammations ont lieu au niveau du cerveau.

Cette inflammation libère de l’histamine, responsable de plusieurs symptômes. Dans le but de soulager ces patients, les médecins utilisent des antihistaminiques H1 (du moins chez ceux qui présentent un taux très élevé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.