Le coup de soleil, un effet immédiat et très fréquent qui survient lors d’une exposition continue au soleil. Néfaste, ce phénomène peut entraîner à des brûlures parfois très contraignantes et ce, à cause des rayons ultraviolets. Dépasser un certain temps sous le soleil de 13h, peut transformer la peau en une énorme plaque rouge très douloureuse. Il est donc important de faire attention à la gravité des coups de soleil qui peut varier selon le type de peau, l’intensité d’exposition, la durée mais aussi la localisation.

Quels sont les différents types de coups de soleil ?

Coup de soleil

Sans être un grand dermatologue ou spécialiste, une fois à la plage, torse nu et exposé au soleil, il est possible de remarquer plusieurs types de coups de soleil différents les uns des autres. Ainsi, selon leur gravité, ces derniers se distinguent comme suit :

  • la peau prend une teinte rosacée qui s’adapte peu à peu, aux multiples autres expositions UV. Dans ce cas, la couche cornée aura tendance à s’épaissir avec une augmentation remarquée de la pigmentation de la peau, ce qu’on appelle couramment bronzage ;
  • lorsque la peau vire vers au rouge vif après 3 à 13 heures d’exposition, elle devient très sensible au point que tout frottement peut être ressenti. On parlera dans ce cas, d’une brûlure au deuxième degré ;
  • dans le cas où la couleur de la peau devient rouge violacée après maximum 6 heures d’exposition, cette dernière gonfle et devient très douloureuse. La peau, prête à peler, aura ainsi subit une brûlure du troisième degré ;
  • si des cloques apparaissent sur la peau rouge, celle-ci aura l’aspect d’une véritable brûlure. Arrivé à ce stade, le sujet aura des maux de têtes, des nausées et des vertiges. Ce type de coup de soleil est dû à une brûlure de quatrième degré et nécessitera ainsi, une hospitalisation immédiate.

La guérison dépendra ainsi de l’intensité de ces brûlures. Lorsqu’elles sont superficielles et sans cloques, un tel coup de soleil peut disparaître dans la semaine qui suit. Toutefois, lorsque des cloques et de multiples éclatements de vaisseaux sanguins apparaissent, la vitesse de guérison est beaucoup plus longue.

Comment faire face à un coup de soleil ?

Pour remédier à un coup de soleil, beaucoup de méthodes existent. Les plus fréquentes sont les suivantes :

  • refroidir la peau pour l’apaiser : rien de mieux que de prendre la direction de la douche lorsqu’il s’agit d’éliminer les traces de chlore, de sable et d’eau salée qui peuvent causer d’autres irritations. La meilleure chose à faire est donc de prendre un bon bain frais, additionné à des flocons d’avoine, un calmant naturel très efficace,
  • boire des quantités d’eau importantes : le coup de soleil est connu pour déshydrater la peau mais également la totalité du corps ce qui, justement, explique la fatigue qui survient après une journée à la plage. Ainsi, il est important de boire beaucoup plus que d’habitude et de manger des fruits juteux comme le melon jaune, la pastèque ou le raisin,
  • s’hydrater de l’extérieur : qui ne connait pas les extraordinaires vertus de l’aloe vera qui, sous sa forme de gel, peut être utilisée comme adoucissant et cicatrisant puissant. En effet, ses propriétés lui permettent d’être une plante de renommée, que tous s’arrachent. Elle fait des merveilles lorsqu’il s’agit de soulager des coups de soleil car elle contient plusieurs acides aminés qui sont essentiels à la guérison et régénération des nombreuses cellules et enzyme anti-inflammatoires de la peau et du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *