Est-il vraiment nécessaire d’avoir une complémentaire santé ?

choisir complémentaire santé

La complémentaire santé vous permet de bénéficier de remboursements en matière de dépenses de soins. Elle n’est pas obligatoire. Elle peut aussi constituer un budget de dépenses important.

La complémentaire santé, une nécessité ?

La grande majorité des français considèrent la complémentaire santé comme indispensable. En cas d’importantes dépenses de santé, elle leur permet de ne pas avoir à financer ces sommes souvent considérables. Pourtant, certains font le choix de s’en passer. Ils considèrent alors que le financement de l’ensemble de leurs dépenses de santé ne dépasse pas le montant des cotisations d’une mutuelle. Ce choix personnel est tout à fait possible, puisqu’il n’existe aucune obligation de souscrire un contrat santé.

Bon à savoir : de nombreux contrats sont modulables

Afin de vous offrir une couverture santé adaptée à vos besoins, de nombreux contrats sont aujourd’hui modulables. Il vous suffit alors de renforcer les remboursements des postes de dépenses qui vous concernent.

prendre complémentaire santé

Dans quelles conditions peut-on se passer d’une complémentaire ?

Certaines situations permettent de se passer d’une complémentaire sans prendre de risques financiers :

  • C’est le cas si vous êtes en bonne santé. Vos dépenses de santé étant rares et de faible montant, le prix de vos cotisations dépasse bien souvent leur total. Il est tout de même conseillé de conserver une somme dédiée à la prise en charge d’éventuelles dépenses imprévues, comme lors d’une hospitalisation par exemple.
  • Si vous ne souffrez pas d’une maladie chronique, non prise en charge à 100 % par la sécurité sociale. La plupart des maladies et affections de longue durée sont prises en charge par la sécurité sociale à 100 %. Le paiement d’une complémentaire peut alors être inutile. Vous êtes en effet couvert pour toutes les dépenses qui concernent votre état de santé.
  • Si vous ne consultez que rarement des médecin, la complémentaire santé peut alors être inutile. Là encore, il est conseillé de disposer d’une somme dédiée à la prise en charge d’éventuels frais médicaux non prévus.

Il est possible de ne souscrire que le seul risque d’hospitalisation

Souvent appelé contrat « hospi », l’offre ne couvre alors que les dépenses de santé concernant votre hospitalisation. Elle concerne les frais non remboursés par la sécurité sociale. En plus de mieux rembourser les dépassements d’honoraires observés à l’hôpital, ces contrats peuvent vous permettre de bénéficier d’indemnités journalières entre 15 et 70 euros en moyenne et d’une meilleure prise en charge des frais de confort (chambre seule, télévision, etc.).

Se passer d’une complémentaire santé est possible, sous conditions. Il est nécessaire que vous soyez en relative bonne santé et que vous disposiez d’une réserve d’argent pour financer les dépenses de santé imprévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *