Astuces mal des transports : comment s’en débarrasser ?

Vous êtes dans un bateau, un avion ou en voiture et vous ressentez des étourdissements, de la nausée et des maux de tête ? Vous souffrez probablement de cinétose, plus communément appelé mal des transports. Ce mal est du à un conflit entre la vision et le mouvement ressenti. 

L’oreille interne est l’organe chargé d’indiquer les mouvements au cerveau. Donc, lorsque celle-ci lui transmet un signe de mouvement, mais que l’œil voit que tout est stable, le cerveau interprète ce phénomène comme étant une hallucination due à un poison. Ce dernier ordonne donc un vomissement pour éliminer le supposé poison ingéré.   

Les divers types du mal des transports

La cinétose se divise en plusieurs types :

  • Cinétose suite à un mouvement qui est ressenti mais qui n’est pas vu ;
  • Cinétose suite à un mouvement qui est vu mais qui n’est pas ressenti ;
  • Cinétose lorsque l’œil et l’oreille interne distinguent des mouvements qui ne correspondent pas.types mal transport

Le mal des transports appartient à la première catégorie de cinétose. Le plus commun est le mal des voitures où le passager est dans l’incapacité de pratiquer de la lecture ou toute autre activité qui oriente le regard vers le bas. Il y a aussi le mal de l’air qui survient lors des voyages en avion. Les causes sont relativement les mêmes que pour celui des voitures. Cependant, l’avion peut tanguer et secouer, ce qui peut aggraver le mal du passager. Le dernier mal des transports est le mal de mer qui est sensiblement similaire au mal de l’air, puisque le bateau tangue et se balance causant des vertiges et des nausées au passager.

Remèdes naturels contre le mal des transports

L’une des premières solutions pour diminuer les symptômes du mal des transports est de faire une pause et sortir du véhicule. Quand ceci s'avère impossible, il est conseillé de regarder par la fenêtre et fixer l’horizon. Dans un avion, une voiture ou en bateau, il serait plus judicieux de se mettre au milieu, car c’est là où il y a le moins de mouvements. Préférez si possible le côté passager en voiture, car il offre le plus de visibilité vers l’horizon ou, idéalement, celui de conducteur. Veillez aussi à prendre régulièrement de l’air frais en ouvrant les fenêtres, car on peut avoir de la nausée si l’on a trop chaud. 

Il est aussi possible d’éviter les symptômes du mal des transports en fermant les yeux ou en s'efforçant de dormir. Il faut veiller à ne pas prendre de café, d’alcool ou un repas trop lourd avant de voyager. Evitez également les aliments et les boissons indigestes tels que le lait ou le jus d’orange.remedes mal transport

Il existe aussi quelques remèdes naturels qui peuvent diminuer la nausée :

  • Le gingembre qui est le remède le plus efficace pour lutter contre les nausées ;
  • La menthe poivrée pour diminuer les maux de tête ;
  • La banane : excellent aliment pour une bonne digestion.

Médicaments traitant le mal des transports

Si les remèdes naturels et les diverses astuces mobilisés pour diminuer les symptômes du mal des transports ne fonctionnent pas, il est toujours possible de recourir aux médicaments. Plusieurs types de médicaments existent, délivrés avec ou sans ordonnance. Il faut toutefois suivre scrupuleusement les indications données par le médecin-traitant ou le pharmacien. 

Le premier médicament conseillé est la métopimazine qui est en accès libre à la pharmacie. Il est notamment utilisé pour diminuer des nausées ressenties pendant le voyage.  

Les antihistaminiques sont également très efficaces contre les nausées. Ils sont, en revanche, interdits aux enfants de moins de 2 ans. Certains antihistaminiques sont même interdits aux enfants de moins de 6 ans. Ici encore, la prudence est de mise. Il est primordial de suivre les indications du médecin. A ceci s'ajoute la scopolamine. Cette solution médicamenteuse se présente sous forme de patchs qu'il convient d'appliquer la veille du voyage et qu’il faut garder tout le long.

De l’air frais, des pauses régulières, un repas léger, en plus de quelques remèdes naturels ou prescrits par le médecin, sont autant d'astuces et de solutions pouvant être appliquées par les voyageurs souffrant du mal des transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.